13 jours au Québec : au fil du Saint-Laurent et la Gaspésie

Parc du Forillon Québec

Carnet pratique :

Période de vacances du 4 au 16 août 2017

Nous avons eu un temps éclectique avec la canicule en début de séjour puis des périodes plus fraiches et pluvieuses. Mais globalement, les températures tournaient autour de 20° et la météo a été plutôt clémente même si c’était parfois nuageux. Par contre, j’avais emmené mon maillot de bain et il ne m’a jamais servi.

Budget sur place (hôtels, restos, activités, essence…) : 

Environ 2 500 euros pour 2.

Compagnie aérienne : 

Air France : 777,64 euros A/R par personne
Départ le 3 août à 15h30 de CDG – Arrivée à 17h05 à Trudeau Montréal
Retour le 16 août à 22h05 – Arrivée le 17 août à 10h00 

Location de voiture : 

Carigami : 545,30 euros pour une Toyota Corolla automatique
Toutes les assurances sont incluses dans le prix (tout risque, pas de franchise et km illimité)

Réseau routier :

Le réseau est plutôt bon même si parfois vous êtes amenés à rouler sur des pistes.
Toutes les autoroutes sont gratuites et c’est vraiment appréciable. Par contre les limitations de vitesse sont plus basses qu’en France. Il y a de nombreux endroits limités à 70 voire 50 km.
Pour visiter certains lieux le GPS est bien utile. Tout n’est pas évident à trouver.
L’essence est moins chère qu’en France.

Visites :

Pratiquement tous les parcs sont payants et les activités ne sont pas non plus données.
Carte Parcs Canada : Carte gratuite pour l’occasion du 150è anniversaire du Canada. Cette carte permet de visiter quelques parcs et sites gratuitement mais même si vous ne l’avez demandée à l’avance, on vous la remet à l’entrée de chaque site.
Finalement, elle n’aura servie que 2 fois.

Hébergements :

Tous les hôtels avaient été réservés à l’avance soit en direct soit via Booking.com. Et bien m’en a pris car dans de nombreux endroits, c’était complet. Cette période de l’année est une des plus chargée sur le plan touristique et dans certains lieux, l’offre d’hébergement n’est pas immense. 

Restauration :

La nourriture (restos, supermarchés…) est assez chère et l’offre de restauration rapide est pratiquement inexistante dans beaucoup d’endroits. Vous trouvez toutefois de-ci de-là quelques bars laitiers qui proposent des hamburgers, des glaces et des poutines.

3 août : nuit à Brossard

L’avion arrive à l’heure et il fait encore jour lorsque nous traversons le Saint-Laurent pour nous rendre à Brossard.
Nous sommes très fatigués et nous ne ressortirons pas de la chambre pour aller diner.

Comfort Inn Brossard (petit dèj compris) 142,43$ TTC
7863 Taschereau Boulevard, Brossard, Québec J4Y 1A4, Canada
+1 (450) 678 9350

C’est un hôtel de passage assez tristoune qui ressemble à tous les autres motels de ce type.
La chambre est spacieuse et bien insonorisée avec la rue mais pas du tout avec le couloir ! Toute la nuit on entend les gens aller et venir. Nous sommes également près des distributeurs dont le bruit ne nous épargne pas. La soufflerie et les aérateurs de la chambre sont également très bruyants.
Par contre, le personnel est agréable et efficace. On a eu un problème de climatisation qui a été réglée très rapidement.
Petit déjeuner : il vaut le coup d’œil car il est à lui seul un concentré de male bouffe et d’aliments improbables. On se croirait dans un film de science fiction. Même les œufs ont une forme et une texture particulière. Bref, rien n’est bon même les fruits. De plus, la salle est minuscule. 

Jour 1 : (4 août) = 385 km

Itinéraire :

Chambly = 30 km (30 mn)
Mont Saint-Hilaire = 20 km (25 mn)
Saint-Marc sur Richelieu = 18 km (20 mn)
Nicolet = 110 km (1h20) cathédrale
Saint-Antoine de Tilly = 110 km (1h30)
Levis = 30 km (25 mn) 
Montmagny = 65 km (45 mn)

Décalage horaire oblige, on se réveille vers 3h00. On tente tant bien que mal de se rendormir mais nous serons levés à 6h00. Ce qui, finalement n’est pas plus mal au regard du long trajet que nous avons à faire.
Nous arrivons très tôt à Chambly et tout est encore fermé. C’est une petite ville très mignonne composée de très jolies maisons de bois peint.
Il est beaucoup trop tôt pour visiter le fort qui n’ouvre qu’à 10h00. Nous nous contenterons donc de le voir de l’extérieur mais c’est dommage car le peu que l’on aperçoit semble intéressant. Tant pis !

Fort de Chambly Québec

Nous n’avons pas changé notre argent à l’aéroport car le taux nous semblait exorbitant. Il est quand même temps de le faire car nous n’avons pas 1 dollars en poche. Une banque « Desjardin » est ouverte et nous y changeons donc nos euros pour un taux plus que correct.

Nous longeons ensuite la rivière Richelieu qui nous laisse découvrir de très jolis paysages jusqu’à Saint-Marc sur Richelieu, classé parmi les plus beaux villages du Québec ( ?). Sincèrement, sans vouloir paraître blasée, je n’ai pas vu ce qu’il avait de remarquable. Ou alors j’ai loupé quelque chose. Je ne suis pas allée où il fallait. En tous cas, je n’ai pas vu LE remarquable !

Traversier Québec

Après Saint-Marc sur Richelieu nous prenons le traversier qui nous conduit en 3 minutes sur l’autre rive. C’est inattendu et plutôt sympa. Ca me rappelle les vieux bacs de mon enfance.

On fait un arrêt au canal de l‘Ours pour se détendre les jambes et voir les bateaux traverser l’écluse.

On déjeune en terrasse dans la ville de Sorel Tracy d’une spécialité locale dont je n’ai absolument pas compris le nom. Je lui ai fait pourtant répéter 3 fois… Il faut que mon oreille s’habitue à leur accent.
Il s’agissait d’une ratatouille de légume (petits pois, carottes, tomates…) avec de la Perchaude (poisson). Et là, j'ai compris perchotte... Ce n’est pas mauvais mais pas non plus renversant.



Visite de la cathédrale de Nicolet qui est tout simplement somptueuse. Elle n’est pas indiquée dans les guides mais elle vaut la visite. La cathédrale actuelle fut construite en 1961 (suite à la destruction de l’ancienne église par un glissement de terrain en 1955) par Gérard Malouin. Elle est toute en béton et est d’un étonnant modernisme. Les vitraux d’une dimension spectaculaire sont de Jean-Paul Charland. Il y a également un orgue Casavant.

Cathédrale de Nicolet Québec extérieur

Cathédrale de Nicolet Québec intérieur

Cathédrale de Nicolet Québec vitraux

Arrêt à Saint-Antoine de Tilly pour une sympathique petite promenade dans la ville.

magasin général de Saint-Antoine de Tilly Québec

Villa à Saint-Antoine de Tilly Québec

De la terrasse de Lévis on a une vue intéressante sur le pont et la ville de Québec. On y est en fin de journée et même si il y a une légère brume, on a une belle luminosité. 

Pont de Québec vu de la terrasse de Lévis

Petit tour dans la rue William Tremblay pour visiter le magasin de chocolats « Favoris ».

magasin de chocolats "Favoris" à Lévis Québec

On n’aura pas le temps de visiter le fort ni les chutes de la Chaudière.

A Montmagny, on dinera chez Octave d’un plateau de fromage local et d’un burger. C’était correct.

Pratique :

Traversier = 4,50$

Restaurant : Chez Octave 100 rue Saint-Jean-Baptiste Est
+ 1 418 248 3373
www.chezoctave.com

Hotel Centre-Ville (sans petit dèj à voir sur place) 111,85$ TTC
00 1 418 248 3623/877 948 3623
3 boulevard Tache Est, Montmagny, Québec G5V 1B6, Canada

Hôtel à 10 mn à pied du centre ville. Chambre de motel classique et spacieuse. On entend énormément le bruit de la rue mais nous y dormirons bien.
Le petit déjeuner n’est pas compris mais il y a énormément de restaurants alentour.

Jour 2 : (5 août) = 240 km

Itinéraire :

L’Islet = 25 km (20 mn)
Saint-Jean Port Joli = 20 km (15 mn)
Saint Roch des Aulnaies = 13 km (12 mn)
Kamouraska = 40 km (35 mn) 
Saint-André = 20 km (16 mn) Vieille église
Notre dame du Portage = 18 km (15 mn) 
Rivière du loup = 8 km (11 mn)
Trois pistoles = 50 km (35 mn)
Le Bic = 45 km (30 mn)

Petit déjeuner au « Bistro Lafontaine » qui est rattaché à l’hôtel. Sur certains menus ils font des prix spéciaux pour les clients de l’hôtel.
Nous avons pris un « coco en duo » pour 17$ à 2.


Coco en duo

En route pour L’Islet qui est un très joli petit village. On flâne un peu dans la rue près de la Poste.

rue de L'Islet Québec

A Saint-Jean Port Joli nous achetons du savon naturel.

magasin général de Kamouraska Québec
magasin général de Kamouraska Québec

Kamouraska Québec
boulangerie à Kamouraska Québec
boulangerie à Kamouraska Québec
Visite de Kamouraska qui est très touristique. Dans la boulangerie, nous achetons une fougasse assez salée que nous dégusterons lors de notre pique nique près du Saint-Laurent entre Saint André et Notre dame du Portage. A cet endroit je trouve que le paysage est de toute beauté.

paysage le long du fleuve Saint-Laurent Québec

Jusqu’au Bic nous cheminerons entre fleuve et montagne dans un paysage superbe.

paysage le long du fleuve Saint-Laurent Québec

A Rivière du Loup, nous allons voir la cascade du parc des chutes de la Rivière du Loup


cascade du parc des chutes de la Rivière du Loup Québec

ainsi que le parc de la Pointe, que l’on fait en voiture sur une route en sens unique. Dans un virage se trouve la tête d’indien peinte sur un rocher. Ce n’est pas du tout évident de s’arrêter pour la photo.

tête d'indien au parc de la Pointe à Rivière du Loup Québec

Arrivée au parc du Bic en milieu d’après-midi, on fait les 2 promenades classiques pour aller voir les phoques. J’adore cet endroit. Même si les phoques sont assez loin, le lieu a quelque chose de très apaisant.

Parc du Bic Québec

Nous décidons ensuite de faire la randonnée au Pic Champlain par le belvédère Raoul Roy (Les Murailles) car soit disant, on peut y voir pas mal de rapaces. Manque de chance, on n’en verra pas 1 seul ! Il faut dire que le temps est gris voir pluvieux et il y a beaucoup de vent. 

Vue du Pic Champlain Québec

La randonnée n’est pas trop technique malgré quelques raidillons mais je suis quand même fatiguée arrivée au sommet. Ceci dit, la vue même sous les nuages vaut le coup.

vue du sommet du Parc du Bic Québec

vue du sommet du Parc du Bic Québec

vue du sommet du Parc du Bic Québec

Aller 1h30 – Retour 1h00 mais sous une pluie battante vers la fin.
J’imagine que par l’autre côté c’est moins long et peut-être plus facile.
Nous arrêterons là notre visite du parc car il tombe des cordes.

Nous dinons à l’Auberge du « Mange Grenouille » qui est juste à côté de l’hôtel. Nous ne voulons pas faire des kilomètres sous la pluie et le lieu à l’air sympa. Et effectivement, une fois passée la porte, on entre dans un univers insolite et baroque. On a une déco ultra chargée mais chaleureuse.
La carte est alléchante mais c’est ultra cher. A ce prix là, on s’attendrait à de la cuisine gastronomique mais la présentation et le goût ne sont pas à la hauteur. C’est bon, heureusement ! Mais il n’y a pas non plus de quoi se pâmer. Cela manque de raffinement. En plus, on attend hyper longtemps pour des plats qui arrivent froids. Heureusement, il me l’on changé pour un plus chaud.
Bref, à 2 pour 1 plat sans boissons (1 bison et 1 bœuf) on a payé 80$ TTC (pourboire inclus).

   

Pratique :

Parc du Bic : 8,50$ par personne
Durée de l’activité : 4h00

Restaurant/Auberge du Mange Grenouille
148 Rue de Sainte-Cécile-du-Bic, Le Bic, QC G0L 1B0, Canada
+1 418-736-5656

Auberge des Iles du Bic (petit dèj inclus) chambre ardennes 147,55$ TTC
141 rue Sainte-Cecile J. Romuald Bérubé), Le Bic, Rimouski, Québec G0L 1B0, Canada
1 418 736 5008/1 888 736 5008

Maison ancienne pleine de charme mais du coup pas du tout insonorisée. Il faut compter sur la correction des voisins.
La chambre Ardennes est au dernier étage et on y accède, par un escalier assez raide. La chambre est de taille correct, décorée à l’ancienne mais la salle de bain est minuscule et il ne faut pas être claustrophobe pour prendre sa douche. Il s’agit d’une baignoire ancienne sur pieds mais entourée d’un rideau de douche opaque et oppressant.

Jour 3 : (6 août) = 215 km

Itinéraire :

Rimouski = 20 km (20 mn)
Pointe au père = 11 km (15 mn)
Sainte-Flavie = 25 km (20 mn)
Métis sur Mer = 25 km (20 mn)
Matane = 40 km (30 mn)
Cap Chat = 75 km (55 mn)
Sainte-Anne des Monts = 17 km (15 mn)

Nous avons eu un petit déjeuner magnifique. La patronne qui adore faire des pâtisseries, nous en offre un choix impressionnant et savoureux !



Nous nous rendons à Rimouski pour la randonnée du canyon des portes de l’enfer. Ce n’est pas forcément évident à trouver. Il vaut mieux avoir un GPS.
Cette randonnée n’offre pas de difficultés majeures. Même les 300 marches pour descendre dans le canyon ne sont pas trop ardues.
Dans un premier temps on prend la voiture pour aller voir les chutes : courte randonnée de 30 mn environ


Chutes du canyon des portes de l'enfer Québec

Puis deuxième arrêt pour le pont suspendu et le canyon. Cette boucle est beaucoup plus longue. Il faut compter 2h00 à 3h00 de marche.

Pont suspendu du canyon des portes de l'enfer Québec

canyon des portes de l'enfer Québec

canyon des portes de l'enfer Québec

A la pointe au père, il y a un vent épouvantable. Nous nous arrêtons quand même pour aller voir le phare.

Phare de la Pointe au Père Québec

Phare de la Pointe au Père Québec

Phare de la Pointe au Père Québec

Un peu plus loin à Sainte-Flavie, nous allons visiter le Centre d’Art Marcel Gagnon et ses étranges sculptures (gratuit).

Centre d'Art Marcel Gagnon à Sainte-Flavie Québec

Centre d'Art Marcel Gagnon à Sainte-Flavie Québec

Sculptures Centre d'Art Marcel Gagnon à Sainte-Flavie Québec

Sculptures Centre d'Art Marcel Gagnon à Sainte-Flavie Québec

Arrivée à Matane, il pleut. La pluie ne nous quittera pas jusqu’à Sainte-Anne des Monts.
Nous nous arrêtons quand même pour faire le tour du Poste d’observation des saumons. Contrairement à ce que dit le guide, on ne voit rien à travers la fenêtre. Pas fou !!! Ils l’ont bouchée !

A Cap Chat, on grimpe sur la colline pour aller voir les éoliennes et surtout celle à axe verticale. Il pleut trop pour sortir de la voiture mais on la voit très bien du parking.

Éolienne à axe verticale de Cap Chat Québec

A Sainte-Anne des Monts, on jette notre dévolu sur un restaurant qui nous semble pas mal. Mais malheureusement pour nous, c’est complet.
Du coup, on se rabat sur un bouiboui, « l’Express » qui porte bien mal son nom ! On a attendu 45 mn pour être servi d’un hamburger surgelé et réchauffé.

Pratique :

Canyon des portes de l’enfer : 14$ par personne
Durée de l’activité : 3h30

Auberge du Vieux Faubourg (petit dèj inclus) 148,75$ TTC
45, 1re Avenue O, Sainte Anne des Monts, Québec G4V 1B4, Canada
+ 141 876 353 45

On a choisi une chambre avec vue sur la mer (chambre N°3) et on ne le regrette pas. On a une chambre à l’étage avec un balcon et une déco soignée.

vue de la Chambre N°3 Auberge du Vieux Faubourg Sainte Anne de Mont Québec



Chambre N°3 Auberge du Vieux Faubourg Sainte Anne de Mont Québec  

C’est le genre de chambre confortable ou l’on se sent immédiatement bien. C’est vraiment dommage qu’il pleuve…

Coucher de soleil vu de la Chambre N°3 Auberge du Vieux Faubourg Sainte Anne de Mont Québec

Jour 4 : (7 août) = 325 km

Itinéraire :

La Martre = 40 km (45 mn)
Mont Saint-Pierre = 40 km (45 mn)
Petite Vallée = 65 km (55 mn)
L’Anse à Valleau = 40 km (35 mn)
Cap des Rosiers = 40 km (35 mn)

Le petit déjeuner est minable. Il est composé uniquement de pain de mie avec du beurre et de la confiture et un seul grille pain pour environ 20 personnes.
Et comble de l’ironie, les gens, certainement pris de pitié se sont mis à débarrasser eux-mêmes leur table. C’est vraiment comique !

Arrêt au vieux phare en bois de La Martre.

Phare de La Martre Québec

Traversée de Mont Saint-Pierre qui est considéré comme le plus beau village de la Gaspésie ( ???). Une fois de plus, je ne comprends pas pourquoi ?
Tous les villages que nous traversons se ressemblent et n’ont, à mon sens, rien d’exceptionnel. Il s’agit bien souvent de quelques maisons en bois, nichées dans le creux d’une anse.

Nous arrivons vers 11h30 au Cap des Rosiers et il est beaucoup trop tôt pour prendre possession de notre chambre. D’ailleurs, il n’y a personne à l’accueil.
Nous prenons un hamburger et une énorme glace au bar laitier du coin. 

Le site du phare est un très bel endroit.

phare du Cap des Rosiers Québec

Direction parc de Forillon où l’on rentre par l’entrée Sud. Premier arrêt à Grande Grave pour visiter la maison qui nous raconte l’histoire du site. J’ai trouvé que c’était vraiment intéressant de découvrir l’histoire de tous ces colons venus d’horizons diverses qui ont finis par se faire exproprier lors de la création du parc.

Anse aux Amérindiens Québec

Puis arrêt au parking de l’Anse aux Amérindiens pour la randonnée au Cap Gaspé (4 km). Il y a 2 chemins possibles. Nous prendrons à l’aller le chemin principale et au retour le sentier qui nous approche au plus près de la nature et de la côte. Tout au long du chemin, on peut observer des phoques et divers oiseaux.

parc de Forillon Québec

phare du Cap Gaspé Québec

Cap Gaspé parc de Forillon Québec

De retour au parking, le couple juste avant nous a eu la chance de voir traverser un ours. On l’a loupé à 2 mn et on était bien déçus. On a bien essayé d’aller dans le sentier où il était parti mais on ne la jamais vu.

En fin d’après-midi, on part à Penouille mais on est trop fatigués pour faire le sentier de la Taiga

parc de Forillon Penouille Québec

Dîner chez Jo qui est le restaurant de l’hôtel. De toute façon, c’est le seul restaurant à proximité.
Ceci dit, ça vaut le coup car le lieu est chaleureux et le repas est bon. On prendra chacun une délicieuse soupe de poisson faite maison. (55$ TTC à 2)



Pratique :

Parc de Forillon : entrée gratuite avec la carte
Durée de l’activité : 4h00

Motel du Haut Phare (avec petit dèj) 131,23$ TTC
1334 Route 132 Cap-Des-Rosiers, Gaspé, Québec G4X 6H3, Canada
418 892 5533/1 866 492 5533

Barre de chambres en bois plutôt austères mais avec une vue magnifique sur la baie et le phare. Les chambres sont assez petites.

cap des Rosiers Québec

Jour 5 : (8 août)

Itinéraire :

Gaspé = 45 km (40 mn)
Percé = 60 km (50 mn)
Anse à Beaufils

On prendra un excellent petit déjeuner chez Jo. C’est la mère du propriétaire, un personnage à elle toute seule, qui fait la cuisine. Elle concocte un nombre impressionnant de pâtisseries sur le thème de 1929 ; avec en prime, la petite histoire liée à chaque gâteau raconté par la dame en personne. C’est assez cocasse.



Ce matin on emprunte l’entrée Nord du parc de Forillon pour nous rendre au Cap Bon Ami. Il fait très beau et la vue est magnifique !!!

cap Bon Ami Québec

cap Bon Ami Québec

cap Bon Ami Québec

La promenade d’hier nous a frustré d’avoir raté l’ours. Du coup, on opte pour une randonnée sur le sentier des lacs. Dans notre idée, nous serons au milieu de la forêt et cela nous semble plus propice pour rencontrer des animaux.
Cette randonnée est classée comme étant difficile. Je ne suis pas une randonneuse aguerrie mais ça a été. Effectivement, les premiers km sont assez ardus car cela grimpe beaucoup et il y a tout un passage empierré. Il vaut donc mieux avoir de bonnes chaussures.

sentier des lacs parc de Forillon Québec

Nous aurons mis environ 2h00 pour atteindre le deuxième lac. 

sentier des lacs parc de Forillon Québec

Durant cette promenade nous n’aurons pas vu un seul animal mais nous nous serons gavés de myrtilles sauvages et la balade était somme toute assez plaisante.
Nous serons éreintés au retour mais je ne regrette pas ce bol de nature.

myrtilles sauvages parc de Forillon Québec

Direction Percé, où la route après Gaspé se révèle tout simplement splendide, surtout vers le Barachois.

le Barachois Gaspé Québec

Daria, la propriétaire du gîte, nous recommande des adresses de restaurants sur Percé mais malheureusement pour nous, toutes les bonnes adresses sont complètes. Il faut dire que Percé est extrêmement touristique. C’est même fou de voir tous ces gens ! C’est vrai que jusque là, nous n’avons pas croisés grand monde. Et là, tout d’un coup, ça en est presque oppressant ! Mais bon, ce n’est pas non plus le Mont-Saint-Michel en plein mois d’août…
Du coup, pour manger, nous nous rabattrons sur un boui-boui sans intérêt.

Percé Québec

Pratique :

Randonnée sentier des Lacs :
Parking au Centre opérationnel
Durée de l’activité : 5h00/6h00
Difficulté : difficile

Gite du capitaine (peti dèj inclus) 280$ TTC pour les 2 nuits
10, chemin du Belvédère Percé
418 782 5559/877 512 5559

Nous avons choisi de louer le petit bungalow pour être au calme et nous ne regretterons pas notre choix. Ce sera l’un de nos meilleurs hébergements. Le bungalow est spacieux et confortablement aménagé. Mais surtout, ce qui fait l’intérêt du lieu, c’est cette vue unique sur la baie de Percé.

Baie de Percé Québec

Daria, la propriétaire est charmante et vraiment très accueillante. Et bien que n’étant pas Québécoise d’origine, elle connaît très bien la région et vous donne de très bons conseils.

Jour 6 : (9 août)

Daria nous a concocté un petit déjeuner savoureux mais un peu juste au niveau quantité.



La propriété possède un immense jardin avec un petit sentier qui longe la falaise d'où l'on a des points de vue exceptionnels sur le rocher et la baie.

Baie de Percé Québec

Il est pratiquement 11h00 et nous partons prendre le bateau pour l’Ile Bonaventure. Il faut faire la queue mais nous arrivons quand même à prendre le bateau à l’heure que nous souhaitions.
A l’aller, le bateau met environ 40 mn pour se rendre sur l’ile car il fait d’abord le tour du rocher Percé puis le tour de l’Ile Bonaventure.
Au retour, il ne met que 10 mn.

rocher Percé Québec

rocher Percé Québec

Le bateau est bondé et on est tous serrés sur le pont. Si vous souhaitez avoir une meilleure vue sur le rocher Percé, il est préférable de se mettre à bâbord (gauche) mais si vous souhaitez bien voir l’ile Bonaventure avec les phoques et la falaise d’oiseaux, mieux vaut alors être à tribord (droite). Ca tombe bien, c’est là que nous étions coincés.

Fous de Bassan Ile Bonaventure Québec

phoques Ile Bonaventure Québec

Ile Bonaventure Québec

Arrivée sur l’Ile on a un bref débriefing sur les règles à respecter puis tout le monde se précipite sur le même chemin pour la colonie de Fous de Bassan.
Pour aller à la colonie, il y a plusieurs chemins possibles mais nous prenons le plus court. Le chemin des colonies nous mène à destination en 45 mn. Tout le monde a la même idée mais ça va, on arrive quand même à profiter de la beauté de la nature.

Ile Bonaventure Québec

La colonie d’oiseaux est stupéfiante. On est au plus près des animaux. Le spectacle est fascinant et on y reste facilement plus d’une heure à les observer.

Fous de Bassan Ile Bonaventure Québec

Sachez que sur cette ile, il y a plusieurs endroits pour observer les oiseaux. Donc s’il y a trop de monde au premier spot, continuez un peu par le chemin du Roy et vous en verrez d’autres.
Vous pouvez également prendre le petit sentier sur la gauche pour aller au premier abri. C’est là que je suis restée le plus longtemps et il y avait relativement peu de monde.

Fous de Bassan Ile Bonaventure Québec

Fous de Bassan Ile Bonaventure Québec

Fous de Bassan Ile Bonaventure Québec

Fous de Bassan Ile Bonaventure Québec

Retour par le chemin du Roy qui nous ramène en 1h30 à l’embarquement.
Ce chemin est vraiment magnifique ! On est dans une nature généreuse qui est un hymne à la couleur. On a du violet, du jaune, du rose, des camaieux de vert… On traverse des haies de framboisiers sauvages, des prairies de fleurs, des forêts…

Ile Bonaventure Québec

Lors de cette promenade nous avons pu également observer des phoques dont un allongé sur la plage et un petit rorqual qui croisait tout prêt de la côte.

phoque Ile Bonaventure Québec

Les anciennes maisons des habitants de l’Ile que l’on peut visiter, ont souvent été transformées en salle d’exposition.
Cette Ile, restera le meilleur souvenir de mon voyage.

Départ à 17h00 avec le dernier bateau.

tête d'indien Pointe Saint-Piere Québec

Comme la journée n’et pas finie, nous décidons de retourner vers la route du Barachois que nous avions bien aimé la veille. On va d’abord jusqu’à la tête d’Indien à Pointe Saint-Pierre que nous n’avions pas vraiment pu discerner la veille puis sur la plage de Coin du Banc pour ramasser des Agates et du Jaspe. Mais là sincèrement, si vous n’y connaissez rien comme nous et bien bon courage pour savoir à quoi cela ressemble. Heureusement sur la plage, il y a un couple qui semble s’y connaître un peu. J’aborde la dame qui me dit qu’elle a fait un stage avec une experte dans la matinée et elle me donne les quelques infos qu’elle a pu avoir. Mais malgré cela, ce n’est pas du tout évident et même elle, a du mal à mettre en pratique ce qu’elle a appris. Mais bon, ce n’est pas grave, on ramasse quand même quelques jolis cailloux.

côte de Gaspé Québec

le Barachois Gaspé Québec

le Barchois Gaspé Québec

Le soir, sur les recommandations de notre hôte, nous allons diner à « La Vieille Usine » à l’Anse à Beaufils. C’est un lieu alternatif et artistique (spectacles, expos, resto, pub…) vraiment très sympa.
Il y a une bonne ambiance et on y mange très bien. En plus ce n’est pas très cher (38$ à 2 pour 1 plat chacun). J’y ai mangé la meilleure de soupe de poissons de mon voyage. 



Pratique :

Ile Bonaventure :
Tarif bateau = 35$ par personne
Entrée sur l’Ile = 8,50$ par personne
Durée de l’activité : 5h00

Restaurant La Vieille Usine 55 rue à Bonfils Cap d’Espoir
+1 418 782 227

Jour 7 : (10 août) = 395 km

Itinéraire :

Chandler = 45 km (40 mn)
Port Daniel = 45 km (35 mn)
Paspébiac = 25 km (20 mn)
Bonaventure = 30 km (25 mn)
New Richmond = 40 km (30 mn)
Carleton sur Mer = 45 km (55 mn)
pointe à la Croix = 55 km (55 mn)
Routhierville = 65 km (1h00) 
Causapscal = 45 km (50 mn)

Aujourd’hui Daria nous a fait un petit déjeuner savoureux et pus copieux que la veille. On a des mets de choix et raffinés avec du saumon fumé, des petites tartelettes qu’elle confectionne elle-même, du fromage… tout est joliment présenté et donne envie.

Pour notre départ Daria nous fait cadeau d’une petite boite métallique décorée du rocher percé avec des Fous de Bassan sur le côté. Elle est garnie de 2 chocolats et de 2 biscuits indiquant le chiffre 10 car ce sont les 10 ans de son activité. C’est vraiment une attention charmante.

       

Nous quittons ce lieu avec regret, je serai bien restée un peu plus longtemps.

Nous faisons un arrêt sur la plage de l’Anse à Beaufils (derrière la vieille usine) pour ramasser quelques agates. Et oui, on persiste !

anse à Beaufils Québec


La route vers la Baie des chaleurs est longue et à mon goût, pas très intéressante.

Nous nous arrêtons sur la plage de Carleton pour nous dégourdir les jambes. J’avais le secret espoir de pouvoir m’y baigner puisque cela semble être le seul endroit du Québec où l’eau est à une température correcte mais le lieu de donne vraiment pas envie. La plage est étroite, couverte de galets, bondée de monde et moche !
J'y mangerai toutefois ma première poutine! Ca n'a pas un aspect très engageant mais contre toute attente, je trouve cela très bon!


Poutine Québec

Deuxième arrêt à Routhierville pour prendre des photos du plus long pont couvert du Québec.

pont couvert de Routhierville Québec

pont couvert de Routhierville Québec

Après une longue route, nous arrivons à Causapscal.

Avant d’aller dîner dans le restaurant de notre hébergement, nous faisons un petit tour à pied dans le village.

rivière à saumons de Causapscal Québec

Nous aurons un très bon dîner à l’Auberge et la salle est accueillante. Nous paierons 71$ à 2 pour 1 soupe de poisson, 1 salade de bœuf et 1 pavé de saumon.

  

Auberge La Coulée douce (petit dèj inclus) 141,39$ TTC
21 rue Boudreau Causapscal
1 888 756 5270

L’hôtel est dans une très jolie maison en bois. Il s’agit une fois de plus d’une demeure ancienne et comme à chaque fois dans ce type d’hébergement on a le charme mais pas l’insonorisation.
La chambre est spacieuse avec 2 très jolis lits en bois peints et de magnifiques coussins mais comble de malchance, notre chambre donne au dessus de l’entrée et de la réception. Le bruit est infernal !

Jour 8 : (11 août) = 275 km

Itinéraire :

Sainte-Flavie = 95 km (1h10)
Rivière du loup = 145 km (1h35)
Traversier pour Saint-Siméon = 65 mn (pas de réservation possible)
Baie Sainte-Catherine = 35 km (25 mn)
Traversier pour Tadoussac = 10 mn (tous les 20 mn - gratuit)

Nous aurons un très bon petit déjeuner composé de 2 œufs + viande ou saucisse + pommes de terre + 2 toasts + fruits.



Peu après Tadoussac, on fait un détour vers la chute Philomène. C’est assez difficile à trouver et elle n’a dans le fond, pas grand intérêt.

chute Philomène Québec

On arrive à Saint-Siméon 1h00 avant le départ du traversier et c’est déjà presque trop tard ! Nous passerons mais nous serons dans les 5 dernières voitures à pouvoir embarquer. A 5 mn près, c’était foutu ! On prend le bateau de 14h45 et heureusement car le suivant était seulement à 18h00. 
Lorsque je m’étais renseignée, ils m’avaient dit qu’il n’y avait pas la possibilité de réserver et que c’était le premier arrivé, le premier servi. Ils m’avaient aussi conseillée de venir 2h00 en avance. Et bien, je confirme !

Sur le port, il y a quelques restaurants bondés qui permettent de patienter en attendant le bateau.
La traversée est somme toute rapide 1h00 environ et peu avant l’arrivée, nous avons la chance de pouvoir observer de loin des bélugas.

A Baie sainte Catherine, nous avons la chance de monter directement dans le traversier pour partir 2 minutes plus tard.

traversier Québec

Nous arrivons assez tôt à Tadoussac et nous faisons une petite promenade à la Pointe de l’Islet. C’est le moment du coucher du soleil et c’est juste superbe ! Il n’y a même pas de mots je trouve, pour décrire cet endroit tellement je le trouve beau et paisible. Comble du bonheur on y voit dans la baie un petit rorqual.

pointe de l'Islet Tadoussac Québec

pointe de l'Islet Tadoussac Québec

pointe de l'Islet Tadoussac Québec

pointe de l'Islet Tadoussac Québec

Tadoussac Québec

Petite promenade dans cette jolie petite ville avant d’aller diner à « la Galouine ». On y mange une minuscule « assiette conviviale ». La portion est tellement congrue qu’on a encore faim et on prend donc un dessert.
Les portions sont minuscules mais le prix lui, ne l’est pas ! 77$ TTC à 2.




        

Pratique :

Restaurant La Galouine
251 Rue des Pionniers, Tadoussac, QC G0T 2A0, Canada
+1 418-235-4380

Auberge Maison Gagne 3 étoiles (petit dèj inclus) 177,31 $ TTC
 139 Bateau-Passeur, G0T 2A0 Tadoussac, Canada
418 235 4526

L’Auberge est juste à gauche à la sortie du traversier. Elle n’est pas en centre ville mais il est accessible en 10 mn à pied.
Nous avons réservé un chalet (le plus grand) et ce sera notre deuxième meilleure hébergement du séjour. Le bungalow est grand et confortable. Totalement indépendant donc aucun bruit !
Derrière il y a un joli petit lac sur lequel on peut faire du canoë (prêté par l’auberge). Les propriétaires sont charmants et très prévenants. Tout va bien ! 

Jour 9 : (12 août)

Itinéraire :

Baleines à Tadoussac
Traversier
La Malbaie = 70 km (50 mn) 

L’Auberge nous sert un petit déjeuner « sourire » pas mal.



Aujourd’hui il fait froid, il pleut et il y a un énorme brouillard. Super pour aller voir les baleines !

Mais avant cela, comme la sortie est à 13h30, nous allons Baie Sainte-Marguerite qui se trouve à 30 mn environ en voiture de Tadoussac.
Nous empruntons un chemin de 3 km qui traverse l’ancien site historique (des panneaux intéressants relatent l’histoire du site) pour arriver à un belvédère qui domine une baie d’où l’on est sensé observer des bélugas. On n’en verra pas un seul.

baie Sainte-Marguerite Québec

Au retour, on fait un crochet par l’Anse de Roche et l’on aura la chance de voir quelques bélugas au loin. Il faut quand même des jumelles pour apprécier le spectacle.

anse de Roche Québec

Arrivée à Tadoussac, juste à temps pour la navette qui nous mène à l’endroit où l’on doit s’équiper. Il y a un monde fou et le brouillard n’est toujours pas tombé.
La queue va assez vite et on enfile sur nos vêtements, une énorme combinaison orange qui nous protégera du froid mais pas de l’eau.
L’immense groupe se met en mouvement et se répartit dans les 5 zodiacs amarrés. On est coincé à l’arrière mais heureusement on a de la place pour nos jambes, ce qui n’est pas le cas d’autres passagers. Je commence à trouver que compte tenu du prix, ces places sont un peu limite…
Mais bon, on part malgré le brouillard à couper au couteau. Je commence vraiment à regretter d’avoir payé pour cette croisière et ça se confirmera. On verra de loin quelques bélugas mais l’espèce étant protégée, on ne peut pas s’en approcher. On verra également quelques phoques, les ailerons de marsouins ainsi que l’aileron d’un rorqual. Point ! 
Bref, rien de plus que ce que l’on a déjà vu de la côte. En plus, il pleut, il fait horriblement froid et le brouillard restera jusqu’au bout.

petits rorquals Tadoussac Québec

au large de Tadoussac Québec

phoques à Tadoussac Québec

Ce n’est pas la première fois que je fais ce genre de croisière aux baleines mais ce sera la dernière. Les baleines, on ne les voit que de très loin et bien souvent ce ne sont que de petits rorquals. Les grosses restent au large et sont donc invisibles. En fait, on voit la même chose de la côte et en plus, on préserve le bien-être de l'animal.

Après la croisière, on pousse en voiture jusqu’aux dunes. Il y a toujours du brouillard et on n’a donc pas la vue sur Tadoussac mais je trouve que le site a quelque chose d’envoutant.

dunes de Tadoussac Québec

Sur les recommandations de la personne qui nous a accueillis à l’hôtel à La Malbaie, nous irons diner « Chez nous » qui se situe à 20 mètres de l’hôtel et c’était très bien ! L’ambiance y est chaleureuse. Pour 1 fois, ce n’est pas très cher et en plus c’est bon ! Nous avons pris le menu table d’hôte avec entrée + plat + dessert + café et nous avons payés 70$ TTC à 2.


       

Pratique :

Parc de la Baie Sainte-marguerite : 8,50$ par personne

Observation des baleines (2h30)
Croisières AML en zodiac : 86,17$ par personne (résa prise par l’hôtel en arrivant)
Sortie de 13h30

Café Chez-Nous
1075 Rue Richelieu, La Malbaie, QC G5A 2X3, Canada
+1 418-665-3080

Hotel-Motel Castel de la Mer hôtel 3 étoiles (petit dèj inclus) 150,85$ TTC
 1125 Richelieu, G5A 2X8 La Malbaie, Canada
418 665 7482/800 971 7482

Motel qui ressemble à toutes les chambres de motels, c'est-à-dire spacieuses et fonctionnelles. Par contre, une fois de plus, c’est bruyant. Lorsque quelqu’un prend sa douche, on a l’impression que c’est dans notre chambre. Dommage car il est bien situé. Il est tout à côté d’une rue pleine de restos.

Jour 10 : (13 août) = 200 km

Itinéraire :

Saint-Irénée = 20 km (20 mn)
Saint-Joseph de la Rive = 26 km (25 mn)
Les éboulements = 10 km (12 mn)
Baie Saint-Paul = 20 km (20 mn)
Petite Rivière saint-François = 25 km (20 mn)
Sanctuaire de Sainte-Anne de Beaupré = 60 km (45 mn)
Boischatel = 25 km (20 mn) 
Québec = 15 km (15 mn)

Après un petit déjeuner industriel bof bof, on va visiter la maison du Bootlegger à Sainte-Agnès- secteur cap à l’aigle-secteur pointe au pic. C'est juste génial!!! Cette maison est hallucinante d'ingéniosité! Le propriétaire qui vendait illégalement de l’alcool dans son établissement a truffé sa maison de caches et de passages secrets afin de pouvoir dissimuler son petit trafic aux yeux de l'église puritaine de l'époque. 

maison du Bootlegger à Sainte-Agnès Québec

passage secret de la maison du Bootlegger à Sainte-Agnès Québec
passage secret de la maison du Bootlegger à Sainte-Agnès Québec

On arrive en vue de la magnifique Baie de Baie Saint-Paul.


Baie de Baie Saint-Paul Québec

On commence par faire un petit tour à pied en ville. La ville est petite mais c’est sympa. Par contre, impossible d’y manger car tout est complet.
Nous allons en voiture jusqu’au quai. La marée est basse, dévoilant toute l’étendue de la Baie. Il fait beau avec quelques nuages qui amènent quelques contrastes à toutes ces couleurs. C’est magnifique !!!

Baie de Baie Saint-Paul Québec

Baie de Baie Saint-Paul Québec

Nous faisons ensuite un petit détour à Petite Rivière Saint-François (cul de sac) mais franchement, si comme nous vous avez la chance d’y être à marée basse, je trouve que le paysage vaut le détour. Je le trouve enchanteur. C’est vraiment très très beau, surtout avec la luminosité que nous avons eu la chance d’avoir à ce moment là. Dommage que les photos ne rendent pas l’impression du moment…

Petite Rivière Saint-François Québec

Petite Rivière Saint-François Québec

Visite du sanctuaire Sainte-Anne de Beaupré qui est somptueux. L’intérieur est recouvert de mosaïques mais ce n’est pas clinquant. Au contraire, il y a quelque chose de sobre avec un côté un peu Art déco.

sanctuaire Sainte-Anne de Beaupré Québec

sanctuaire Sainte-Anne de Beaupré Québec

De la route, on peut voir les chutes de Montmorency mais comme nous n’avons pas fait attention, ça nous a échappé. Du parking, il y a une petite promenade qui nous mène en haut des chutes et au pont suspendu.
On peut si on veut, aller au pied de la chute par le téléphérique (ultra cher) ou bien par les escaliers.
Nous nous contentons de l’admirer d’en haut. D’autant que la vue sur le fleuve, l’ile d’Orléans et Québec est superbe !

chutes de Montmorency Québec

vue des chutes de Montmorency Québec

chutes de Montmorency Québec

A Québec, sur les recommandations de William le gérant de l’hôtel nous dinerons au « Bonnet d’Ane » qui se trouve juste à côté de l’hôtel. Le lieu est sympa. C’est bon et pas trop cher (50$ TTC à 2 pour 1 plat chacun).

   

William nous a également parlé d’un spectacle de cirque gratuit à l’Agora : « Crépuscule Vent et Marée ». C’est le dernier jour de représentation nous décidons de nous y rendre. De l’hôtel, ça fait un bon bout de chemin, 30 mn environ en marchant vite ! Mais bon, on arrive juste avant la représentation. Nous ne sommes pas hyper bien placé mais ça va nous arriverons à bien profité du spectacle.

Pratique :

Parking du park des chutes de Montmorency : 12,50$
Durée de l’activité : 1h00

Restaurant Au Bonnet D'Âne
298 Rue Saint-Jean, Ville de Québec, QC G1R 1P1, Canada
+1 418-647-303

Château des Tourelles (petit dèj inclus + parking 14$ par jour) 443,70$ TTC
418 647 9136/866 346 9136
212 rue Saint Jean, Québec (ville), Québec G1R 1P1, Canada

Cet hôtel sera le pire endroit de tout notre séjour compte tenu de la somme dépensée. C’est ultra cher pour ce que c’est !
Devant rester 2 jours à Québec et arrivant à la fin de notre séjour, nous voulions un hôtel un peu classe et hors de la foule pour avoir un peu de calme et se reposer. Avec tout de même le Vieux Québec accessible à pied. Celui-ci semblait donc correspondre à nos critères et les critiques étaient plutôt bonnes.
A notre arrivée nous sommes accueillis par William, le gérant, qui est un garçon adorable et chaleureux ! Il vient à notre rencontre à la porte d’entrée et sans que l’on lui demande, il monte notre valise jusqu’à notre chambre. Et fort heureusement car les escaliers sont hyper étroits et surtout ultra raides. En plus, il y a 2 volées à monter.
Première déception lorsque l’on pénètre dans la chambre. Celle-ci est minuscule et sans charme particulier. La salle d’eau est également toute petite. Tant est si bien que le lavabo est à l’extérieur, dans la chambre même.
On a du mal à caser notre valise et on ne peut mettre nos trousses de toilettes que sur le bureau.
William qui est un garçon vraiment sympathique et prévenant, nous fait un débriefing sur la ville ainsi que sur les bonnes adresses. Je me rends ensuite au parking qui est à 5 mn de l’hôtel.
Seconde surprise au moment de se coucher, il n’y a absolument aucune insonorisation que ce soit avec la rue ou les chambres voisines. Vous vivez avec vos voisins et vous avez même la « chance » de les entendre ronfler. Quant au bruit de la rue, vous vous réveillez également à son rythme.
Il faut dire que l’on n’a pas eu non plus de chance car dans l’une des chambres voisines les gens sont arrivés en braillant à 1h00 du matin et ils ne sont calmés que lorsqu’excédée, j’ai fini par taper dans le mur.
La deuxième nuit n’a guère été mieux et en plus mon ami, c’est fait dévorer par je ne sais quel insecte qui lui a procuré d’énorme plaques rouges.
Nous avions hâte de quitter cet endroit mais malheureusement pour nous William n’était plus là pour nous aider à porter notre valise. C’est donc sous l’œil bovin et indifférent de la patronne que nous avons descendu ces maudits escaliers en manquant de chuter à chaque instant. Et elle, à aucun moment ne nous a proposés d’aller chercher son mari pour nous aider. Elle ne nous a d’ailleurs même pas salués lors de notre départ. Non vraiment cet hôtel ne vaut pas la dépense.

Jour 11 : (14 août)

Québec
Fortifications de Québec gratuit
Forts et château Saint-Louis sous la terrasse Dufferin gratuit

Le petit déjeuner est correct. Il est composé de 2 œufs + jambon + bacon + toasts + fruits.



La journée sera consacrée à la visite de Québec mais nous allons vite nous rendre compte que c’est tout petit. En fait, à moins de visiter les musées, une demi-journée suffit pour voir l’essentiel.

porte vieille ville Québec

avenue Cartier Québec
avenue Cartier Québec
Nous partons vers l’avenue Cartier pour remonter sur le parc des Champs de bataille. Il ne fait pas très chaud et le temps est incertain. Nous aurons plusieurs averses au cours de la journée.

parc des Champs de bataille Québec

De la forteresse, nous nous dirigeons vers la vieille ville en faisant une partie de Grande Allée pour finir en longeant le fleuve pour arriver sur la terrasse Dufferin et le château Frontenac. 

terrasse Dufferin Québec

Nous visitons les fortifications et le château Saint-Louis (sous la terrasse Dufferin) avant de descendre par l’escalier du Casse-Cou dans la ville basse (Place Royale).


escalier du Casse-Cou Québec

place royale Québec

Je commence à en avoir plein les jambes et j’ai aussi un peu faim. La veille William nous a parlé d’une sorte d’institution à Québec, le restaurant au « Buffet de l’Antiquaire ». Nous ne sommes pas très loin, nous irons donc manger là. Par contre, c’est tellement couru qu’il faut faire la queue mais nous avons de la chance, nous serons placés assez vite à l’extérieur. Nous attendrons longtemps, trèèès longtemps avant d’être servi. Quoi qu’il en soit, c’était bon et pas trop cher (33$ à 2 pour 1 plat chacun).




vieux port Québec

Nous allons vers le vieux port et son marché dans lequel nous achetons des bleuets et des bonbons au sirop d’érable. On remonte dans la vieille ville en passant par la gare. 

gare de Québec

On déambule dans les rues que nous n’avions pas encore faites et on s’arrête en faisant une fois de plus la queue pour prendre un verre. A vrai dire juste à temps car à peine assis, il se met à pleuvoir et ça ne s’arrêtera plus. Nous regagnons l’hôtel sous la pluie.

Après une petite pause et un changement de vêtement, nous sortons sans oublier le parapluie pour aller vers une crêperie que j’avais repérée près de l’hôtel. Et bien devinez quoi ? C’était complet !
Du coup, nous retournons diner Au « Bonnet d’Ane ».

Pratique :

Restaurant au Buffet de L'Antiquaire
95 Rue Saint Paul, Ville de Québec, QC G1K 3V8, Canada
+1 418-692-2661

Jour 12 : (15 août)

Itinéraire :

Sainte-Anne de la Pérade = 90 km (1h05)
Cap de La Madeleine 
Trois rivières = 45 (30 mn)
Montréal = 140 km (1h45)

Nous sommes très contents de quitter cet hôtel.
Nous faisons route vers Montréal en empruntant le chemin du Roy. Cette route est très jolie et très agréable jusqu’à Trois Rivières. Nous passons par des petites routes que nous n’aurions pas prises autrement et nous découvrons ainsi la campagne de cette région.

Le premier arrêt sera à la promenade Samuel de Champlain d’où nous pouvons admirer le pont de Québec.

pont de Québec

Deuxième arrêt à Cap Santé. Nous visitons l’église et surtout le Vieux Chemin. C’est magnifique ! Nous l’avons fait en voiture mais il mérite largement d’être parcouru à pied afin de mieux profiter des maisons anciennes et de l’atmosphère qui se dégage de cette route. Ce n’est pas très long. Peut-être 300 m…

église de Cap Santé Québec

Cap de la madeleine et le sanctuaire du Cap que nous avons la chance de visiter le 15 août. Le jour de la fête de la vierge. Il y a une foule de pèlerins et l'ambiance est très joyeuse. C'est quasiment impossible de visiter l'intérieur de l'église car il y a une messe mais c'est une messe créole et nous sommes transportés avec bonheur par tous ces chants et ces danses. C'est vraiment une grande chance d'être là, à ce moment précis!

église du Cap de la Madeleine Québec

église du Cap de la Madeleine Québec

sanctuaire du Cap de la Madeleine Québec

Arrivés à Montréal, nous passerons la soirée à déambuler dans la rue Saint-Denis et la rue Sainte-Catherine.
J’étais déjà venu à Montréal, il y a 20 ans et je ne reconnais absolument rien ! Pourtant, je ne pense pas que quoi que ce soit ait changé…


rue Sainte-Catherine Montréal Québec


Nous dinerons chez « Ma grosse truie chérie ». Comme son nom le laisse supposer, ils sont spécialisés dans le cochon du Québec. Il y a une bonne ambiance, les serveurs sont sympas, c’est très bon et très copieux ! A 2 avec 1 joue de cochon, leur spécialité « Ma cochonne » + 2 sodas et 1 café nous paierons 80$ TTC.

restaurant Chez ma grosse truie chérie Montréal Québec

    

Pratique :

Restaurant Chez ma grosse truie chérie
1801 Rue Ontario E, Montréal, QC H2K 1P5, Canada
+1 514-522-8784

Armor Manoir Sherbrooke (petit dèj inclus) 159,57$ TTC
514 845 0915/800 203 5485
157 rue Sherbrooke East, Montréal, Québec H2X 1C7Canada

Cet hôtel est une vieille demeure transformé en hôtel. C’est immense et c’est un vrai labyrinthe à l’intérieur. Et dire qu’à l’époque, une seule famille vivait là dedans.
Le personnel est super ! Très accueillant et très serviable ! Nous avons changé une fois de chambre car le lit était vraiment trop petit et à chaque fois le réceptionniste à porter notre valise dans ce dédale et les escaliers.
Les chambres ne sont pas de la première fraicheur mais ça va, c’est propre. Par contre, une fois de plus dans ces vieilles bâtisses, il n’y a pas d’insonorisation.
L’hôtel est bien situé, le port et la vieille ville sont accessibles à pied.
Et cerise sur le gâteau, il y a 3 places gratuites jusqu’à 15h30 juste devant l’hôtel. Nous avons eu la chance de pouvoir en profiter. 

Jour 13 : (16 août)

Dernier jour de vacances.
Nous attaquons la journée par un petit déjeuner sous forme de buffet plutôt correct. Ils ont toute sorte de pain délicieux.

Nous consacrons la matinée à la visite de la vieille ville et du port.

port de Montréal Québec


basilique Notre Dame de Montréal Montréal Québec
basilique Notre Dame de Montréal Québec
orgue Casavant basilique Notre Dame de Montréal Montréal Québec
orgue Casavant basilique Notre Dame de Montréal Québec

Un peu avant 15h30 nous reprenons notre voiture pour nous rendre sur le Mont Royal et la rue Laurier.

Les 3 places devant l’hôtel étant de nouveau gratuite à partir de 17h30 nous retournons nous y garer.

On a un peu de temps encore avant d’aller à l’aéroport et nous allons à pied jusqu’à l’Université. Nous prenons pour cela la rue Prince Arthur (juste derrière l’hôtel) qui est une rue en partie piétonne et très sympa. Elle est animée et il y a pleins de restos et de cafés.

0 commentaires:

Publier un commentaire